Qui a mangé le Père Noël ? (Agnès Bertron-Martin)

Qui a dit que la gourmandise était un vilain défaut ? 17/20

Le résumé :

Qui a mangé le Père Noël ? :Lorsque Boudinet s’instale dans leur hameau, les villageois sont très effrayés. Et pour cause, Boudinet est un géant ! Et pour couronner le tout, il est très gourmand. Pourtant, il n’est absolument pas méchant. Il fait toujours très attention à ne pas avaler par inadvertance un de ses voisins. Pour éviter les catastrophes, les habitants ont tout de même pris l’habitude de lui apporter à manger tous les jours. Pour les remercier, Boudinet n’hésite pas à leur offrir des promenades à pas de géant. Mais un jour, le grand gourmand crut voir une fraise recouverte de chantilly… Il ne put résister bien longtemps à cette tentation. Mais dès qu’il l’eut avalé, il comprit qu’il avait fait une grosse bêtise !

La critique :

  • Un livre qui parle de deux personnages bien aimés des enfants : le Père Noël et le géant
  • Un village incroyablement appétissant avec ses maisons en biscuit, ses bonhommes en pain d’épices, en biscuit ou en cupcake qui ferait saliver bien plus que cet aimable géant (on s’aperçoit finalement que ce premier aperçu n’est autre que ce que croit voir le géant)
  • Des villageois généreux (enfin, ils ont aussi un peu peur d’être dévorés…) qui n’hésitent pas à s’organiser pour combler l’appétit de Boudinet
  • Un Père Noël très conciliant qui n’en veut absolument pas au géant de l’avoir pris pour ce qu’il n’était pas. Au contraire, il est le seul à découvrir ce qui cloche chez Boudinet
  • Des illustrations splendides qui nous plongent dans la magie de Noël

L’illustratrice :

Marie Desbons a fait des études d’arts appliqués puis devient graphiste dans une agence de publicité. C’est en 2007 qu’elle fait le choix de se mettre à son compte pour devenir illustratrice. Depuis, elle a publié plusieurs albums aux éditions Le Buveur d’encre, Bilboquet, Lito, Magnard,…

L’auteure :

Agnès Bertron-Martin est auteure jeunesse. Depuis 1994, elle écrit pour la presse jeunesse. Ses histoires sont régulièrement reprises par Flammarion et Bayard Editions. Elle intervient régulièrement auprès des tout-petits pour présenter le métier d’écrivain. Elle réalise également des spectacles pour des enfants de 3 à 8 ans comme Ma mère est une sorcière ou La petite fille du port de Chine.

L’éditeur :

Lito est une maison d’édition indépendante fondée en 1951. Elle souhaite proposer aux enfants des ouvrages qui alimentent la créativité, la curiosité et l’apprentissage.

Public visé :

À partir de 3 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *