Reconquêtes : La Horde des vivants (Sylvain Runberg)

Un album exaltant et prometteur pour la suite! 16/20

Le synopsis:

Reconquêtes : La Horde des vivants : La Horde des Vivants reprend vie ; une alliance entre peuples nomades pour mener la guerre contre leurs ennemis communs, les Hittites. La jeune Thusia, meilleure scribe de Babylone, est envoyée à leurs côtés pour relater les techniques de combat des Scythes et leur future victoire. Mais le groupe parviendra-t-il à ses fins ?

La critique :

L’action se déroule au temps des civilisations scythes et hittites qui ont vécu il y a bien des siècles au cœur de l’Asie Mineure, avant même l’arrivée du Christianisme. De par l’immersion dans un monde quasiment oublié aujourd’hui, les lecteurs seraient presque perdus face à la complexité du récit et des noms propres dont les consonances résonnent comme des inconnues.

Mais on oublie très vite cet inconvénient, car on se laisse impressionner par les us et coutumes conférés à ces populations d’un autre temps. On assiste à une véritable épopée, ceci dit réservée aux adultes : l’album traduit les scènes de massacres avec un étonnant réalisme et donc, avec une grande quantité d’hémoglobine. De plus, la nudité des personnages est aussi de la partie, notamment en ce qui concerne les femmes et la bande dessinée contient quelques fois des passages un peu osés. Cependant, il s’agit là aussi d’une volonté de coller au plus près des mœurs de l’époque et non de mettre en avant une part de sexisme : la femme y est même mise en avant de façon positive.

Avec François MiVille-Deschênes aux commandes, une attention particulière est portée à l’illustration avec des décors réalistes. Les traits des protagonistes se rapprochent au plus près de la vraisemblance, ce qui confère d’autant plus de crédibilité à la bande dessinée. C’est donc un album très vivant et coloré qui permet de passer un très bon moment de lecture. Ce premier tome n’est qu’un avant-goût d’une suite prometteuse tout aussi exaltante.

L’auteur :

Sylvain Runberg et François MiVille-Deschênes forment un parfait duo. Le premier est un scénariste belge de BD, auteur de l’adaptation de la célèbre trilogie Millénium. Habitué à situer ses personnages dans un cadre contemporain et des lieux qu’il connaît bien, Reconquêtes : La Horde des vivants (Le Lombard) constitue une parenthèse dans son travail habituel.

Au contraire, pour MiVille-Deschênes, ses voyages à travers le monde et son penchant pour le détail sont sans doute à l’origine de son inspiration du graphisme de cet album. Une collaboration qui a su trouver son public car c’est ensemble que les deux hommes ont travaillé à la suite de la série.

Le détail :

Stephan Runberg a imaginé le scénario grâce à ses lectures de Conan Le Barbare lorsqu’il était plus jeune. C’est avec l’envie de construire une ambiance plus réaliste qu’est né le récit. De son côté, le dessinateur se penche actuellement sur le graphisme du quatrième tome de Reconquêtes et n’hésite pas à partager l’avancée de son travail avec les internautes. En effet, celui-ci possède un profil Facebook à son nom. On ne peut que vous conseiller d’y jeter un œil ! Vous allez être ébloui par autant de talent !

La parenthèse :

Après cette première BD, pourquoi ne pas tout simplement vous lancer dans la lecture du deuxième et troisième tome? Et c’est même vivement recommandé. C’est promis, vous n’allez pas vous ennuyer !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
 Page Facebook : Masscritics
 Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *