Ronin Island (Pak et Milonogiannis)

Une île assaillie par de multiples dangers! 15/20

Le synopsis :

Ronin Island : Après une catastrophe, appelée Le Grand Vent, qui a dévasté la Chine, la Corée et le Japon au 19e siècle, les survivants trouvent refuge sur une île où il créent une société unie faisant fi des différences. Hana et Kenichi vivent tout deux sur cette île et vont devoir se battre pour défendre leur territoire et leur mode de vie alors que le Shogun cherche à soumettre l’île et demande un retour à un mode de vie plus ancien. Mais un autre danger les guette, puisqu’une horde de créatures mutantes a envahi le continent, cherchant à détruire ce qui reste du monde des vivants…

La critique :

Avec Ronin Island, Greg Pak nous invite sur une petite île situé non loin de Kyushu, et nous plonge au 19e siècle, dans un univers qui va rapidement glisser vers le fantastique avec l’arrivée d’une horde de créatures mutantes. Au centre de son intrigue, deux jeunes héros : Hana, jeune coréenne, vive et rusé et Kenichi, fils d’une riche famille et héritier de l’ancien chef. En compétition permanente nos deux jeunes gens sont comme chiens et chats, et ne cesse de se chamailler.

Cependant, l’arrivée de Sato, l’émissaire du Shogun va bouleverser leur île et la société unie qu’ils y ont construite, apportant dans son sillage la menace mortelle que représente ceux que l’on appelle les Byonins. Nos jeunes héros, vont alors se retrouver confronter à la dure réalité des combats. Mais ils devront aussi unir leur force, face a un Shogun ancré dans les vieilles traditions et peu soucieux de son peuple,  pour tenter de sauver leur île. Ils se retrouveront ainsi  face  à des choix difficiles.

L’intrigue est menée tambour battant. Tout va très vite, les différents moments d’action s’enchaînant rapidement ce qui permet de garder l’attention du lecteur, sans pour autant nuire à la qualité du scénario. Car même si celui-ci ne fait pas dans le détail, il permet tout de même de soulever quelques questions tout en mettant en avant de belles valeurs. Greg Pak nous propose ici une histoire captivante et rythmée qui offre aux lecteurs, jeunes et moins jeunes, un bon moment de divertissement. Le dessin de Giannis Milonogiannis, quant à lui, nous immerge parfaitement dans cet univers en nous proposant un graphisme épuré, certes, mais qui n’en reste pas moins visuellement intéressant.

Au final, les éditions Kinaye nous régale une fois de plus avec cette bande dessinée pleine d’action et de rebondissements. Nul doute que les jeunes lecteurs mais aussi pourquoi pas leur parents passeront avec Ronin Island un bon moment de lecture !

L’auteur :

Réalisateur et scénariste américano-coréen, Greg Pak est surtout connu pour son film Robot Stories qui a reçu nombre de critiques élogieuses. Il a aussi travaillé sur des titres notoires de comics comme Planet Hulk ou World War Hulk, publiées par Marvel Comics. Il travaille actuellement sur plusieurs séries de bande dessinées comme Star Wars, Firefly ou encore Agents of Atlas.

Giannis Milonogiannis est un dessinateur de bande dessinée grec qui s’est fait connaître sur le marché américain avec son webcomic Old City Blues. Il a également travaillé sur le relaunch de la série Prophet, avec Brandon Graham.

Le détail :

Jeune maison d’édition, les éditions Kinaye  ont commencées à publier en janvier 2019. Leur catalogue, constitué de deux collections distinctes, Graphic Kids et Fresh Kids, propose des BD américaines pour enfants, les éditions Kinaye étant exclusivement dédiées à ce genre de publications.

La parenthèse :

Si vous souhaitez découvrir plus largement la collection Fresh Kids des éditions Kinaye alors nous vous conseillons tout particulièrement Misfit City et Bounty.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *