Seule (Denis Lapière/Ricard Efa)

La guerre civile espagnole vu à travers le regard d’une enfant. 15/20

Le synopsis:

La vie de Lola bascule le jour où une bombe tombe tout près de la maison où elle vit avec ses grands parents. La guerre les a finalement rattrapé et Lola n’est plus en sécurité dans son petit village.

La critique :

Seule est une bande dessinée poignante qui retrace la vie de Lola à travers ses souvenirs d’enfance. Séparée de ses parents et vivant auprès de ses grands parents depuis 3 ans, la vie de Lola bascule lorsque l’horreur de la guerre vient la rattraper jusque dans son petit village. Une guerre incompréhensible pour cette petite fille de 7 ans, qui n’aspire qu’à retrouver ses parents.

L’horreur, la barbarie mais surtout l’absurdité de la guerre sont ici mis en exergue à travers le regard innocent de Lola qui sera confrontée à bien des épreuves. L’histoire, touchante, est pleine d’émotions. Cependant, la fin très abrupte, m’a quelque peu déçue.

Néanmoins, cette bande dessinée, magnifiquement servie par les illustrations aux traits ronds de Ricard Efa, tantôt lumineuse, tantôt plus sombres, laissant parfois apparaître de superbes paysages, n’en reste pas moins intéressante et visuellement très réussie.

Seule est donc une bande dessinée à découvrir en tant qu’adulte ou à faire découvrir à des lecteurs adolescents avertis, ne serait ce que parce qu’elle touche à un sujet sensible et parfois difficile à aborder : celui de la guerre, tout en plaçant le sujet à hauteur d’enfant.

L’auteur :

Denis Lapière est un scénariste de bande dessinée et de cinéma belge. Il est l’auteur de nombreux scénarios de romans graphiques et de one-shots publiés chez divers éditeurs.

Dessinateur, scénariste est coloriste espagnol, Ricard Efa travaille d’abord dans un studio de dessins animés et comme illustrateur free lance. Il se lance dans la bande dessinée avec Les Icariades qu’il créera en collaboration avec Toni Termens. Suivront plusieurs autres albums, en solo ou en collaboration.

Le détail :

Cette bande dessinée est née des souvenirs de Lola, 83 ans, la grand-mère de la femme de Ricard Efa. Celle-ci, comme dans l’album, à réellement vécu cet incroyable périple à travers ce pays rongé par la guerre civile.

La parenthèse :

Si vous avez aimé Seule (Futuropolis), alors nous vous conseillons Dolores de Bruno Loth, une bande dessinée qui s’intéresse elle aussi à cette sombre époque de l’Histoire espagnole.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *