Si le monde était… (Allison Colpoys)

Avec des si… 17/20

Le résumé :

Une petite fille tient la main de son Grand-père. Le printemps est là et ils s’émerveillent tous les deux de cette nature qui se réveille.

Et « si le monde était fait tout entier de printemps », la vieillesse n’existerait pas !

En été, la jeune fille profite encore de la joie de son Grand-père. En jouant, leurs voitures se transforment en fusées…

Et « si le monde était fait tout entier de ciel »… les rires seraient des étoiles filantes !

En automne, son Grand-père lui a offert un magnifique cahier pour qu’elle y inscrive tous ses rêves.

Et « si le monde était fait tout entier de rêves »… nous pourrions repeindre tous les endroits tristes !

En hiver, la jeune fille et son Grand-père se réchauffent auprès de la cheminée tout en se racontant des histoires.

Et « si le monde était fait tout entier d’histoires » nous pourrions nous guérir mutuellement !

Voici les pensées d’une jeune fille qui veut pouvoir glaner du temps avec son Grand-père… Mais les saisons passent et le temps défile à toute allure. Heureusement, Grand-père avait tout prévu !

La critique :

  • Des suppositions très imagées
  • Une thématique abordée subtilement
  • Des illustrations délicates et colorées qui nous font un peu oublier notre tristesse
  • Un lien fort que beaucoup d’enfants ont avec leurs grands-parents, de nombreux lecteurs pourront s’identifier à cette petite fille
  • Une solution judicieuse nous est offerte à la fin
  • Un texte poétique qui permet d’adoucir la thématique du deuil

L’illustratrice :

Allison Colpoys est une illustratrice et une designer. Elle a remporté de nombreuses récompenses. Son univers séduit le monde entier.

L’auteur :

Joseph Coelho est un auteur de poésie, de théâtre et d’albums pour la jeunesse. En 2018, le Guardian le présente comme un des « 50 auteurs que vous devriez lire aujourd’hui ».

L’éditeur :

Père Castor nous plonge dans un univers qui vacille entre rêve et réalité. Evidemment, nous préférons les rêves de la jeune fille. Mais nous sommes tous rattrapés par la réalité et le temps qui passe. Une façon d’aborder la mort avec délicatesse.

Sur le même thème, découvrez également Le cimetière des mots doux.

Public visé :

À partir de 4 ans

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *