Silver Spoon : La cuillère d’argent T1 (Hiromu Arakawa)

Une autre vision du monde agricole 15/20

Le synopsis:

Yugo Hachiken est un élève brillant, surdoué. Afin de s’éloigner de sa famille, il s’inscrit au lycée agricole Ohezo, situé sur l’île d’Hokkaidô. En dehors de fuir le cocon familial, Yugo Hachiken a pour objectif de devenir le premier de sa classe. Un pari gagné d’avance face à tous ces fils de fermiers qui n’ont aucune culture intellectuelle. Seulement, entre les clubs de sports éreintants et les cours d’élevage et de gestion agricole, la tâche ne risque-t-elle pas d’être ardue pour Yugo le surdoué ? Que vient faire ce jeune étudiant dans un lycée qui ne lui correspond pas le moins du monde ?

La critique: 

Silver Spoon : La cuillère d’argent aborde un thème peut utilisé dans les mangas : l’agriculture. Il faut donc saluer la prise de risque due à l’originalité de ce manga. Le scénario nous fait donc suivre les aventures de Yugo Hachiken qui se retrouve dans un endroit qui ne lui est pas du tout familier et dans lequel il va devoir désormais évoluer. Si au début l’histoire peut paraître assez simpliste, sachez que peu à peu, le lecteur s’immisce dans la vie de ces fermiers et leur famille. On se surprend à comprendre cette vie de dur labeur et l’attachement que peuvent avoir ces fermiers envers leurs animaux.

Puis il y a Yugo Hachiken, l’archétype de l’intello avec ses lunettes vissées sur le nez qui débarque dans ce lycée d’agronomie avec une assurance sans faille. L’assurance d’être le numéro un face à des gosses n’ayant peu ou pas de culture intellectuelle. L’envie, voire le besoin de grossir son dossier avant son entrée à l’université en étudiant la matière de la facilité : l’agriculture. Au fil du manga, l’histoire devient de plus en plus profonde et intéressante tandis que les personnages se révèlent plutôt attachants.

Yugo Hachiken va découvrir une vie bien différente de celle de la ville en se levant aux aurores et en suivant des cours sportifs obligatoires. Le jeune homme a également décidé d’intégrer ce lycée d’agriculture pour fuir ses parents. Mais au contact de ces fils de fermiers, Yugo va vite se rendre compte que tous ont un projet professionnel bien en tête, alors que lui non. C’est toute sa vision du monde qui va être ébranlée.

Du côté des dessins, on reconnaît bien là la patte d’Hiromu Arakawa. Les illustrations et la manière dont le manga est dessiné nous rappelle que la mangaka a du talent à revendre. On reconnait au premier coup d’œil qu’Hiromu Arakawa est à l’origine de Full Metal Alchemist, tant les dessins y ressemblent fortement. Toutefois, bien que la mangaka ne doive plus démontrer son talent, ces dessins (et notamment ceux de Silver Spoon : La cuillère d’argent) manque parfois de détails. En effet, certains décors auraient pu être un peu plus travaillés.

À côté de cela, Silver Spoon : La cuillère d’argent bénéficie de jolies couvertures colorées. C’est un manga drôle et touchant. Une œuvre à suivre et à ne pas manquer. Bourré d’humour et de clins d’œil à Full Metal Alchemist, ce manga nous plonge également dans l’enfance d’Hiromu Arakawa et nous offre une autre vision du monde de l’agriculture.

L’auteur: 

Silver Spoon : La cuillère d’argent a été créé par Hiromu Arakawa. Si ce nom ne vous dit rien, sachez que cette femme de 42 ans est à l’origine du très connu Full Metal Alchemist. Elle a débuté par des cours de peinture après ses études puis s’est lancée dans le manga avec des amis. Pour Silver Spoon : La cuillère d’argent (Kurokawa), la mangaka s’occupe aussi bien du scénario que des dessins.

Le détail: 

Silver Spoon : La cuillère d’argent a reçu de nombreuses critiques positives. En 2012, le manga se trouvait à la septième place du classement des mangas les plus vendus cette même année. En plus de cela, le manga a reçu plusieurs prix au Japon et même en France. Mais le détail le plus original de ce manga est que l’histoire se passe dans un lycée agricole se trouvant sur l’île d’Hokkaidō, cette même île où a grandi Hiromu Arakawa. Grâce à la sortie de ce manga, les inscriptions au lycée agricole d’Hokkaido ont augmenté de 110 % !

La parenthèse: 

Dans le même registre, vous pouvez lire Nobles paysans. Une sorte d’autobiographie d’Hiromu Arakawa, bourrée d’humour et racontant sans enfance à la ferme avant de devenir mangaka. Par ailleurs, si vous aimez son style, nous vous recommandons Full Metal Alchemist, son manga le plus connu. Autre manga plutôt rafraîchissant et collant bien au thème de Silver Spoon : Yotsuba. Cette œuvre est très comique et devrait plaire aux fans de Silver Spoon : La cuillère d’argent.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *