Sur la colline (Kota Taniuchi)

Un songe éveillé. 12/20

Résumé :

Un petit garçon part à vélo, un matin de printemps. Il décide d’aller tout en haut de la colline. Il attend, est-il arrivé trop tôt ? Trop tard ? Il attend dans le silence d’entendre la douce musique du train.

« Sur la colline décrit le songe éveillé d’un enfant qui pédale dans la fraîcheur verte d’un matin calme. En face d’un texte minimal perdu dans le blanc de la page, les images de ce petit bijou, d’une suprême élégance, d’une immense sobriété, expriment le silence, la rêverie, une atmosphère d’attente diffuse, une contemplation muette et sereine. Du grand art, qui parle autant à l’adulte qu’à l’enfant »

Janine Kotwica

La critique :

  • Des illustrations splendides.
  • Malheureusement, nous n’adhérons pas réellement au texte minimaliste.
  • La répétition de la douce mélodie du train plaira aux plus jeunes.
  • Comme toujours aux éditions MeMo, un papier agréable à toucher.
  • Très belle postface de Janine Kotwica.

L’auteur/illustrateur :

Kota Taniuchi est un illustrateur japonais qui a obtenu de nombreux prix pour ses albums jeunesse. Son premier livre jeunesse obtiendra le prix Graphique de la foire internationale de Bologne.

L’éditeur :

Les éditions MeMo nous font découvrir un album japonais qui avait déjà été publié en France sous le titre Là-haut sur la colline (Maurice Cocagnac).

Public visé :

A partir de 4 ans.

Masscritics
 
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *