Terrienne (Jean-Claude Mourlevat)

Un autre monde, des personnages inquiétants, une atmosphère suffocante… Un roman qui ne vous laissera pas de marbre ! 17/20

Synopsis :

Après avoir reçu un étrange message de sa soeur, disparue sans explications depuis un an, Anne part à sa recherche. Elle va alors se lancer dans un incroyable et dangereux périple qui la mènera de « l’autre côté ». Plongée dans un monde parallèle, où la notion d’humanité n’existe pas, elle devra affronter nombre d’obstacles pour tenter de sauver sa soeur. Heureusement, dans ce monde froid et inconnu elle pourra compter sur l’aide d’alliés inattendus.

Critique :

Avec Terrienne, Jean-Claude Mourlevat nous offre une incroyable dystopie. Une plongée vertigineuse dans un monde aseptisé, froid, où rien ne dépasse. Un monde peuplé d’êtres qui ne respirent pas, ne rient pas et qui se représentent les humains comme des êtres bizarres et nocifs qui relèvent tout au plus du domaine de la légende. L’univers ainsi crée par l’auteur est saisissant et captivant et fait vraiment froid dans le dos.

C’est dans ce monde qu’Anne devra « passer » pour tenter de retrouver sa soeur, disparue un an plus tôt, alors qu’elle venait de se marier. Nous la suivons dans son incroyable périple et sommes touchés par l’amour qu’elle porte à sa soeur, par sa volonté et par son refus de croire que celle-ci est morte. Semés d’embûches et de danger son chemin sera également ponctuée de belles rencontres. Ces alliés inattendus sauront l’aider dans les moments les plus difficiles et prendront part chacun à leur façon à son combat, lui offrant force et espoir.

Comme toujours le style fluide et poétique de Jean Claude Mourlevat nous immerge dans l’univers qu’il crée et rend notre lecture très agréable. Les pages défilent sans qu’on s’en rende compte et l’histoire nous tiens captivée d’un bout à l’autre de ce petit roman.

L’auteur :

Auteur français, né à Ambert en 1952, Jean-Claude Mourlevat s’est particulièrement fait connaître grâce à ses romans destinés à la jeunesse. Il se consacrera tout d’abord au théâtre avant de se consacrer à l’écriture. C’est en 1997 qu’il publiera son premier roman Histoire de l’enfant et de l’oeuf. Plusieurs de ses livres seront ensuite récompensés par des prix décernés par des jurys de jeunes lecteurs mais aussi d’adultes (prix des Incorruptibles, prix Sorcières…). Il est maintenant un des auteurs incontournables de la littérature jeunesse.

Le détail :

Anne, notre héroïne est un personnage tout à fait normal dans le sens ou elle ne possède ni dons, ni pouvoirs magiques et pourtant elle n’en reste pas moins surprenante. Sa force de caractère et sa volonté en surprendront plus d’un. En gardant espoir et en refusant d’abandonner ses recherches, elle prône des valeurs humaines, tel l’amour, le courage et la volonté et apparaît ainsi en totale opposition avec certaines des créatures froides et totalement dépourvu d’humanité qui peuplent « l’Autre Côté ».

La parenthèse :

Si vous avez aimé Terrienne et que vous souhaitez découvrir un peu plus Jean-Claude Mourlevat nous vous conseillons « le chagrin de roi mort » roman jeunesse totalement différent de Terrienne mais dans lequel il mêle toujours aussi adroitement réalité et fantastique.

MassCritics
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *