Tsubasa reservoir chronicle (Clamp)

Une porte ouverte sur un monde magnifique! 16/20

Le synopsis:

Syaoran et Sakura sont deux amis d’enfance originaires du pays de Clow. Syaoran ayant perdu son père, archéologue venu étudié les ruines du pays, ce dernier organise maintenant les fouilles à sa place pendant que sakura, princesse et sœur du roi, attend patiemment son retour.

Cependant, un jour alors qu’elle rejoint Syaoran, celle-ci semble aspirée par les ruines. Syaoran qui tente alors de la sauver voit apparaître dans son dos de grandes ailes qui se brisent quelques instants plus tard. Hélas, une fois sortit des ruines, Syaoran apprend que la princesse est tombée dans une sorte de coma, son cœur et ses ailes qu’il a vu plus tôt ne faisant qu’un. Tout les souvenirs de la princesse ont disparus. Pour la sauver, il va falloir à tout prix les retrouver.

C’est ainsi que Syaoran débute un voyage à travers de nombreuses dimensions afin de retrouver les souvenirs de Sakura.

La critique:

Comme toujours, Clamp parvient à nous faire rêver, nous aide à nous évader dans un monde magnifique. Chacune des histoires créée par Clamp est aussi bien l’une que l’autre.

Ainsi, Tsubasa reservoir chronicle nous captive dès le premier instant. En effet, l’histoire promet d’être intéressante, attirante, étonnante et fascinante en tout points. Elle est de plus agréable a lire et donne tout de suite envie de connaître la suite de l’œuvre.

Autre point positif à l’œuvre: le dessin. En effet, ce dernier est fidèle aux autres œuvre de Clamp, à la fois assez simple par rapport à certaines œuvre mais aussi unique et magnifique.

Mais rien n’étant jamais parfait, l’œuvre possédé malgré tout quelques points négatifs. En effet, le scénario principal met du temps à se mettre en place et l’histoire est plutôt répétitive au début. De plus, il est souvent difficile d’apprécier réellement une œuvre de Clamp lorsque l’on ne connaît pas les autres séries.

Malgré tout, Tsubasa reservoir chronicle reste un manga très intéressant à découvrir et promet de passionner de nombreux fans.

L’auteur:

Clamp possède une certaine particularité en tant qu’auteur. En effet, il ne s’agit pas d’un auteur mais d’une équipe féminine de mangaka. L’équipe est en effet composée de quatres membres: -Nanase Ōkawa, leader du groupe, elle s’occupe des scénarios, définit les grands traits des personnages et le nombre de pages nécessaires pour développer l’intrigue. -Mokona est la dessinatrice principale sur la majorité des séries. -Tsubaki Nekoi est la dessinatrice spécialisée dans les SD (Super Deformed : les fameuses petites caricatures des personnages), et auteur des mini-journaux présents à la fin de certains mangas. Elle est aussi la dessinatrice principale de certaines séries. -Satsuki Igarashi , s’occupe des trames et du design des livres reliés. Elle est aussi éditorialiste dans le magazine Newtype de Kadokawa.

Le détail:

Une des particularités de Clamp est que la plupart de leurs œuvres son liées. En effet, on retrouve par exemple dans XXX holic ( prononcé cross holic), une scène partagée avec les personnages principaux de Tsubasa reservoir chronicle (Pika). Il est donc souvent apprécié de posséder toutes les séries de Clamp afin d’en connaître les moindres détails.

La parenthèse:

Clamp a réalisé certaines des œuvres les plus populaires des années 1990 et donne dans tous les genres. Que ce soit manga pour enfants, jeunes filles, adolescents et même adultes. Bien que ceux-ci se diversifient, de la simple romance à la fantasy coréenne et chinoise en passant par la critique sociale, leurs thématiques restent centrées sur le développement des personnages de façon constante.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *