Une danseuse ne porte pas de lunettes (Claudine Colozzi)

La détermination d’une passionnée à vivre son rêve. 16/20

Résumé :

Daisy est une petite fille qui a une grande passion : la danse. Elle ne vit que pour ça. A chaque fois qu’elle danse, ses yeux brillent… derrière ses lunettes. Lorsqu’elle est choisie par son professeur Mr Golovine, pour le spectacle de fin d’année, elle est aux anges. Surtout que la directrice de la célèbre école Tutu et Cie sera présente ! Elle redescend pourtant très vite sur terre quand son professeur l’informe qu’elle devra retirer ses lunettes pour le ballet.

Ses camarades ne sont pas tendres avec elle et n’essaye pas de l’aider. Alors elle s’entraîne sans relâche. Lors d’une de ses répétitions, quelqu’un éteint la lumière. Elle ne voit plus rien. A partir de ce moment, c’est décidé, elle s’entraînera tous les jours dans le noir !

La critique :

  • Une histoire qui met en avant la persévérance et le dépassement de soi.
  • Une illustration dans les tons sombre qui appuie un peu plus sur la détresse de la jeune fille.
  • Idéal pour les jeunes danseuses.
  • Une illustratrice qui sait mettre en mouvement ses dessins.

L’illustratrice :

Elsa Oriol a travaillé plusieurs années dans l’architecture d’intérieur avant de se consacrer à la peinture et à l’illustration. Chez Kaléidoscope, elle a déjà illustré de nombreux livres comme La fille en bleu, Le magicien et la funambule ou encore Cendrillon.

L’auteur :

Claudine Colozzi nous parle d’un sujet qui lui tient à cœur : la danse. Discipline qu’elle a pratiquée. Elle a été rédactrice en chef de 30 millions d’amis. Mais elle travaille depuis 2006 pour de nombreuses autres revues comme Femme Actuelle, Télé Star,… C’est l’auteure de l’Encyclo de la danseuse.

L’éditeur :

Kaléidoscope nous fait découvrir un univers que nous ne connaissons pas vraiment mais réputé pour son exigence et sa discipline. Une belle leçon nous est donnée par le biais de cette petite fille qui coûte que coûte, met toutes les chances de son côté pour vivre son rêve !

Public visé :

A partir de 5 ans.

MassCritics
L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *