Une journée d’eau (Maïté Laboubigue)

Un conte d’initiation sur les enjeux de l’eau. 14/20

Le résumé :

Ondine (la jeune fille) et Milô (la souris) ont une maison originale : c’est un bateau ! Aujourd’hui, ils ont décidé d’aller voir le coucher du Soleil. Le voyage risque d’être long et périlleux. À peine ont-ils commencé leur périple que le Soleil disparait ! Milô s’inquiète, comment vont-ils faire sans leur guide ? Et puis, si le Soleil disparaissait pour toujours ? Heureusement, Ondine est là pour le rassurer, le Soleil ne s’est pas volatilisé, il est juste caché par un gros nuage !

Un peu plus tard, l’embarcation n’avance plus ! La souris saute à l’eau pour pousser le bateau alors qu’elle ne sait pas nager ! Plus de peur que de mal, le bateau s’était en fait échoué sur un banc de sable, Milô ne risquait rien ! Les éléments semblent leur mener la vie dure… Nos deux amis verront-ils le coucher du soleil ?

La critique :

  • Une complicité sans faille entre les deux amis qui n’ont pourtant pas un grand espace de vie
  • Une histoire qui nous amène à un petit dossier sur l’utilisation de l’eau et son importance
  • Les illustrations sont charmantes et complètent parfaitement le texte
  • Des personnages qui ont une vie intrigante : ils mangent tout de même des cornichons aux spaghettis… (en plus de vivre sur une barque)

L’auteure/illustratrice :

Maïté Laboubigue a suivit des études d’arts graphiques aux Beaux-Arts. Elle a publié dans le Monde et le magazine littéraire. Mais c’est finalement vers l’illustration jeunesse qu’elle se tourne en travaillant chez Hatier, Rageot, Nathan, Sordier, Magnard, Lo Païs d’enfance et Kaléïdoscope. Ces deux dernières maisons d’édition lui permettent de développer son travail d’écriture. Aujourd’hui, elle illustre ses propres histoires !

L’éditeur :

Les P’tits Bérets est une maison d’édition jeunesse fondée en 2010. Une journée d’eau est un album de la collection Les mains vertes. Une collection aide à mieux comprendre le monde qui nous entoure. Les albums qui en font parti parlent aussi bien d’environnement, de citoyenneté que de développement personnel.

Public visé :

À partir de 3 ans.

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.