Vie et mort d’un maki sushi (Béatrice Gernot)

Un drôle de signe. 15/20

Le résumé :

Vie et mort d’un maki sushi : Le jeune garçon a l’habitude d’aller acheter des sushis. Du coup, c’est tout naturellement qu’il se rend chez « 1001 sushis » pour se faire un petit plaisir. Mais ce jeudi là une drôle d’histoire lui arrive. Le vendeur l’a prévenu : le maki sushi qu’il lui offre est un peu particulier. Il affirme que le matin même, il l’a vu bouger et entendu parler !

Arrivé chez lui, le jeune garçon ne pense quasiment plus à l’histoire du vendeur lorsqu’il ouvre sa boîte. Pourtant, il doit se rendre à l’évidence : il n’arrive pas à attraper le maki sushi tellement il bouge. Quand il peut enfin le prendre, il le range aussitôt dans son frigo et retourne voir le vendeur. Mais à quoi rime donc cette farce ?

La critique :

  • Un livre qui fait partie de la collection « Premières lectures » pour habituer petit à petit les plus jeunes aux romans
  • Des illustrations amusantes qui mettent en scène l’histoire, tout en se faisant plus rares que dans un album jeunesse
  • Une histoire originale qui plaira aux fans de sushis
  • Une recette en fin d’ouvrage pour s’initier à l’art du sushi
  • Un jeune garçon qui découvrira ses qualités de minutie
  • Un livre qui met en avant l’importance de cuisiner pour mieux apprécier ce que l’on mange

L’illustratrice :

Clémentine Louette est une illustratrice. Elle est diplômée d’art en illustration et a suivi une formation en bande dessinée. Vie et mort d’un maki sushi est son premier livre.

L’auteure :

Béatrice Gernot a travaillé près de vingt ans dans la communication avant de se tourner vers l’écriture. Elle devient alors conceptrice rédactrice indépendante pour pouvoir jongler entre la communication et la publication d’album jeunesse. Elle est également biographe.

L’éditeur :

Voce Verso est une maison d’édition qui publie des livres pour enfants. La collection Premières lecture s’adresse à un public varié divisé comme suit : je commence à lire – je lis tout seul – je dévore.

Public visé :

À partir de 7 ans (ou pour les enfants qui lisent seul)

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *