Why nobody remembers my world ? (Arikan)

Une série prometteuse ! 17/20

Le synopsis : 

Why nobody remembers my world ? : La Grande Guerre qui opposa les cinq races fut gagné par l’humanité, menée par le héros Sid. Kai fait aujourd’hui partie de l’équipe qui doit assurer la surveillance d’un des tombeaux gigantesques dans lesquels furent scellés les ennemis. Mais, le monde est soudainement « réécrit » sous les yeux du jeune homme. Dans ce nouveau monde, dragons et démons dominent la surface et les humains vivent désormais cachés. Ici, personne ne connaît Kai. Notre jeune soldat va devoir se rebeller contre ce destin réécrit pour tenter de remettre en place le monde tel qu’il était avant ! 

La critique :

Après une brève introduction des personnages et du contexte, nous voilà transporté, sans savoir comment ni pourquoi dans une sorte de réalité alternative présentée comme une réécriture du monde. Kai, notre héros va bien vite y retrouver ses compagnons. Cependant, s’ils sont bien tels qu’il s’en rappelle, eux ne semblent avoir aucun souvenir de lui. Par ailleurs, dans cette version les démons et autres races ne sont pas enfermés dans des tombeaux mais sèment le chaos à travers le monde. Kai va donc devoir comprendre l’origine de ces différences et déterminer sa place dans cette histoire. 

Le scénario est ainsi mené tambour battant et ne se perd pas dans les détails. Si cela permet de maintenir un bon rythme  et ne laisse aucun moment d’ennui au lecteur, le tout reste cependant assez lisse et nous laisse  une petite impression de trop peu. Mais ce n’est que le premier volume et donc une introduction à l’univers, aussi faudra-t-il voir ce que cela donne dans les prochains tomes avant de pouvoir réellement se faire une idée. Idem pour  les personnages qui ne sont pour l’instant que brièvement esquissé, le temps de l’histoire ne nous laissant pas vraiment le loisir de nous y attacher ou d’en appréhender les différents caractères. 

Le dessin quant à lui, est peut être le grand point fort de ce manga. En effet, Arikan nous offre un environnement apocalyptique réussi, à la fois sombre, mais aussi parfois quelque peu onirique, envahi de créatures démoniaques imposantes au graphisme saisissant. Un univers mêlant dark fantasy et urban fantasy plutôt original et immersif ! Rien que pour cela le manga vaut le coup d’être lu. 

Une série prometteuse donc ! Si elle doit encore faire ses preuves du côté du scénario dont on espère qu’il gagnera en profondeur dans les prochains volumes, elle nous a cependant d’ors  et déjà conquis par son style graphique remarquable ! 

L’auteur :

Arikan est un scénariste et dessinateur japonnais. Why nobody remembers my world ?, paru aux éditions Doki-Doki en mars 2020 est son premier manga.

Le détail :

Ce manga est l’adaptation du roman japonnais (light novel) de Key Sazane, illustré par Neco.

La parenthèse :

Si vous avez appréciez ce genre de manga alors nous vous conseillons également Re : Zero. Vous pouvez d’ailleurs consulter notre chronique sur la version light novel ICI !

MassCritics

L’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Votre note?
Page Facebook : Masscritics
Page Instagram : Masscritics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *